Vous êtes ici

Pourquoi protéger les chauves-souris

Les chauves-souris, un rôle écologique et économique

Une chauve-souris peut consommer en une nuit 1/3 de son poids en insectes. Ainsi une colonie de 100 chauves-souris de 30 g (grand-murin par exemple) consommerait 1 kg de proies par nuit de chasse. Elles s’attaquent avant tout aux surpopulations d’insectes, permettant de maintenir un équilibre écologique stable.

En Amérique du Nord, depuis 2006, une maladie nommée le syndrome du museau blanc menace d’extinction les populations de chauves-souris. En cause, un champignon microscopique appelé Geomyces destructans qui se développe sur le museau et les ailes des chiroptères en période d’hibernation. Ces dernières sortent alors de leur torpeur et meurent en consommant toutes leurs réserves.

 

Une étude de la revue Science, a estimé que la disparition de ces chauves-souris aurait un impact de 3,7 à 53 milliards de dollars par an sur l’économie agricole de l’Amérique du Nord. 

 

« Ces estimations incluent les insecticides inutilisés pour tuer les insectes mangés par les chauves-souris, indique Gary McCracken, directeur du département d'écologie et d'évolution de l'Université du Tennessee, qui a mené l'étude. Mais elles n'incluent pas la diminution de l'impact de ces produits sur les hommes, les animaux domestiques et sauvages et sur l'environnement. Sans les chauves-souris, les cultures ont un rendement diminué et l'épandage des insecticides augmente. »

© Stéphanie TRECANT

Panneau d’information installé au pied d’une nurserie dans la région de Saguenay au Québec